En quoi consiste la perfection de connaissance transcendante ? (prajnaparamita)

Publié le par Dordjé Djikmé

 

 

 

D'abord, préciser que la comprendre seulement de manière intellectuelle n'a pas de pouvoir libérateur. Il faut en faire une eexpérience directe. Cette expérience peut-être comparée à l'envol de l'oiseau. Mais à sa naissance, l'oisillon n'a pas la possibilité ni la capacité de s'envoler au firmament de l'éveil. Il lui faut se préserver des dangers par une conduite disciplinée, vivifier ses forces par la générosité, rester au nid de la méditation, préserver la continuité de son énergie et garder précieusement sa chaleur.

 

4551126804_25edfb6159.jpg

 

Tous nos objets de connaissance sont des apparences illusoires, dans le sens où ils n'ont pas de réalité autonome. Ils sont vacuité.

 

Le connaissant, celui-là même qui projette toutes ces apparences, n'a ni origine, ni fin, ni localisation. Il est lui-aussi vacuité, qui est comparable à l'espace céleste.

 

Cette reconnaissance de la nature illusoire des apparences et de l'esprit connaissant qui les projette est la perfection de connaissance transcendante.

Publié dans MAHAYANA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article