Qu'entend-on par karma d'immobilité ?

Publié le par Dordjé Djikmé

5379639294_91c75b8147.jpg

 

Le karma de cette troisième grande catégorie, n'est pas engendrée  par des activités physiques, verbales ou mentales, positives ou négatives, mais par différents états de l'esprit en méditation.

 

Ses causes sont  différentes pratiques de stabilisation de l'esprit.

 

Au premier niveau, sont présents : conception, évaluation, plaisir et bonheur. C'est le premier degré d'absorption stable.

 

Au second niveau, conception et évaluation sont dépassées.

 

Au troisième niveau, ne reste que le bonheur. (célèbre adage : le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages !)

 

Au quatrième niveau, le bonheur disparaît lui aussi. Peuvent alors arriver les expériences dans le monde du sans forme :

 

- expérience du domaine illimité ;

- expérience de la conscience illimitée ;

- expérience du domaine où il n'est rien ;

- expérience du domaine où il n'y a ni conception, ni non-conception.

 

A ces niveaux, il est facile de se faire son petit cinéma et penser en toute bonne foi qu'ils sont visités. C'est juste une récupération de l'ego. Sans une pratique assidue sous la direction d'un maître authentique, il est difficile d'atteindre ces états qui, d'un autre côté, ne sont pas des buts en eux-mêmes. Chercher à les produire ou à les reproduire est le plus sûr moyen de passer à côté.

Publié dans HINAYANA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article