Quelques bienfaits du non-attachement.

Publié le par Dordjé Djikmé

Le non-attachement ce n'est pas de pas aimer les êtres ou ne pas s'intéresser aux choses mais au contraire, les aimer mieux et s'intéresser à tout.  C'est être libre des extrêmes, dans la voie du juste milieu. C'est développer une relation juste aux objets des sens et aux plaisirs qui y sont associés. C'est donc être à l'abri des addictions. Les expériences sensorielles agréables ne sont pas des obstacles sur le cheminement spirituel; L'obstacle vient des fixations et des attachements que l'on développe sur celles-ci. Sans attachement, on est sans lien, pleinement disponible aux situations qui se présentent. On aime l'autre non pas pour ce que l'on voudrait qu'il soit mais pour ce qu'il est vraiment. Il est donc important de développer du contentement pour ce que nous avons déjà, pour ce qui est.

 

73293776-ff49-4503-9b05-ff1cfe51e263.large-profile.jpg

 

"De la possessivité naît le manque,

Du non-attachement, la satisfaction."

Commenter cet article